Retour aux soins

Huile de romarin

« There’s rosemary, that’s for remembrance » (W. Shakespeare, Hamlet)

L’histoire narre qu’au XIVe siècle, l’épouse du roi de Hongrie, Élisabeth de Pologne, âgée de presque 80 ans, retrouve une belle jeunesse, un éclat et une fraîcheur, grâce à la célèbre « eau de la reine de Hongrie », dont le composant dominant est le romarin, et qui lui fut offerte, selon la légende, par un moine qui souhaitait lui apaiser ses douleurs rhumatismales… Cette eau idéale devient son soin intime systématique et régulier, et au fur et à mesure du temps, un remède contre l’âge, un soin prodigieux qui l’aida à récupérer toute sa beauté…

L’huile essentielle de romarin est cette huile de délivrance… Pour les taches localisées… elle vous en libère en appliquant une goutte d’huile pure (au maximum) le soir au coucher, ou mélangée avec de l’huile végétale selon prescription. Elle réduit l’aspect de peau d’orange de la cellulite; antibactérienne, elle élimine les toxines absorbées par la peau; mélangée à de l’huile de coco, elle resserre les pores et estompe les ridules; combinée à une huile végétale, elle embellit vos cheveux. Mais elle va bien au-delà de toute cajolerie et de tous les soins, car elle soulage vos problèmes respiratoires. Mais elle va encore bien plus en profondeur…

Comme le montre la citation de Hamlet, le romarin a été mentionné par Ophélie, car son odeur favorise et fortifie la mémoire.

Face à cette huile, nous ne pouvons que reconnaître son mystère prodigieux.

SkinOr : la qualité est la meilleure recette

NEWSLETTER

REJOIGNEZ LA NATURE

Inscrivez-vous